Compte-rendu de la réunion publique sur la refonte du plan de propreté du 16 décembre 2014

Corbeille BagatelleCompte-rendu
Réunion – Refonte du plan de propreté
13 Décembre à 19h – Salle des mariages

L’actuel plan, qui a été élaboré en lien avec les conseils de quartier, a été présenté en conseil d’arrondissement 31 janvier 2011. Comme l’actuel, le futur plan sera décliné par quartier.

I-. Le calendrier serait le suivant :
– atelier propreté le 16 janvier 2015 ;
– réunion de travail le 3 février 2015 ;
– échanges entre les services de la mairie et le conseil de quartier ;
– 1ère version du plan en mars 2015 ;
– présentation en conseil d’arrondissement en avril 2015.

II-. Echanges avec la salle :
Les services de la mairie travaillent sur la base d’une cartographie des points noirs, c’est notamment le cas pour les épanchements d’urine ou les fientes de pigeons.

L’organisation des zones de collectes et de nettoyage est claquée sur les périmètres des conseils de quartier. L’atelier est situé au 70, rue de la Fontaine au roi. Le balayage est organisé par canton, dont le périmètre correspond à une durée d’intervention de 3h30, pour un agent. L’absentéisme des agents chargés de la propreté a été évoqué. Il s’élèverait à 13%.

Les demandes d’enlèvement des encombrants et gravas non planifiées désorganise la collecte et génère des pertes de productivité. La Mairie rappelle que la collecte des encombrants sera d’autant plus efficace que des centres de stockages seront nombreux et proches du lieu de collecte (moins de perte de temps en transport et possibilité pour les habitants d’y déposer eux-mêmes leurs encombrants).

Sur le 11ème arrondissement, les 1.532 corbeilles installées sont toutes vidées chaque soir et, pour les deux tiers, vidées à nouveau le lendemain matin. Les nouvelles corbeilles sont équipées d’éteignoirs. Une campagne de communication visant à inciter les parisiens à y déposer leurs mégots devrait être lancée début 2015. Sur l’augmentation du nombre de corbeilles, la Mairie s’est montrée ouverte, précisant toutefois que leur localisation était souvent l’objet de désaccords entre riverains.

La situation des immeubles en retrait d’alignement doit être prise en compte. Leurs recoins représentent un lieu privilégié pour les souillures. Certains agents ont tendance à repousser la saleté dans la végétalisation. Ces cas doivent être signalés.

La question de la prévention des épanchements d’urine des chiens sur les murs des immeubles a été évoquée. A ce stade, aucune solution n’a émergé. S’agissant des sans-abris, la mairie a rappelé qu’ils faisaient tous l’objet d’un suivi. On ne peut leur imposer de solution de logement.

L’importance de la taille des sanisettes rend délicate leur installation sur certains axes (600 prévues en 2020, contre 400 actuellement),

La Mairie est favorable à la verbalisation quand cela est nécessaire. Elle précise que celle-ci a augmenté de 10% entre 2012 et 2013. S’agissant de la mise en place de Brigades vertes annoncée par Anne HIDALGO, la mairie précise que c’est en cours et qu’elle ne dispose pas d’information précise à ce stade.

Il a été enfin précisé que la collecte le dimanche n’a pas été supprimée.

Si un lieu parait en déshérence ne pas hésiter à le signaler au 01.55.28.36.60

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *