5 réflexions au sujet de « Contact »

  1. VALENTE

    Avant de parler de Belleville et des arrondissements sachez qu’il y en a exactement 4. Le 19e, le 10e, le 11e et le 20e. C’est pour que vous puissiez corriger une erreur assez honteuse. Séphora ex Quick et on s’en fout ni l’un ni l’autre n’apportent quelque chose à ces quartiers, se SITUE dans le 10 e arrondissement. Et oui comme vous semblez l’avoir compris cela se joue à un trottoir près mais vous vous êtes beaucoup trompés.
    Carole VALENTE

    Répondre
    1. Commission Cadre de vie Auteur de l’article

      Merci beaucoup pour vos précisions. Nous parlons plutôt des rives “côté” 11e et 20e et pas tellement des arrondissements eux-mêmes. Vous indiquez que Séphora et Quick n’apportent rien au quartier. Selon vous, quels type de commerces seraient intéressant pour les habitants ?

      Répondre
  2. Howard

    Pour satisfaire une minorité de résidents, les maires des 11ème et 20éme ont commencé un projet qui risque de nuire à beaucoup de monde : résidents des 10ème et 11ème et tous les automobilistes et cyclistes qui passent dans ces quartiers. En même temps, ils vont dépenser plusieurs millions d’euros de fonds des contribuables pour ce projet qui semble aberrant.

    Toutes les personnes qui, dans le budget participatif ont voté pour l’amélioration des pistes cyclables se sentent trahies puisque des pistes cyclables aujourd’hui sécurisées par un muret vont disparaître coté 11ème. L’agrandissement du trottoir côté 11ème va servir les commerces avant de servir les piétons qui devront se décaler à chaque espace de parking, et va nuire aux cyclistes qui perdent la piste cyclable dédiée et devront emprunter le couloir des bus.

    La justification principale du réaménagement prévu est la nécessité de permettre une ligne de bus supplémentaire, et la prolongation d’une autre ligne, amenées toutes deux à emprunter le Boulevard de Belleville, ce dans le cadre du plan “Mobilité” de la RATP.

    Afin d’agrandir les trottoirs coté 11ème et d’ajouter deux lignes de bus, la circulation automobile des particuliers sera détournée à Colonel Fabien, ce qui encombrera et polluera des rues bien plus étroites déjà saturées aujourd’hui dans le 10ème et le 11ème.

    Pourtant, un projet alternatif permettrait d’agrandir les trottoirs coté 11ème entre Couronnes et Ménilmontant sans porter préjudice aux résidents des 10ème et 11ème, sans détruire un grand axe de transit parisien, et sans dépenser autant d’argent public. Et au lieu d’un bus, pourquoi ne pas instaurer un minibus qui pourrait circuler plus facilement et nécessiterait des stations bien plus petites.

    Ce projet alternatif serait de prendre 1,5 m sur les 13,4 m du terre-plein des Maronites côté 20ème, en décalant de 1,5 m la chaussée et les voies de bus et vélos vers Maronites, sans diminuer le terre-plein central. Ceci permettrait d’agrandir le trottoir côté 11ème sans presque rien changer à la configuration actuelle. Le grand axe Nation-Stalingrad serait préservé. Le coût serait moindre.

    Seul le terre-plein des Maronites serait réduit, mais il y a beaucoup de place pour les piétons à cet endroit. Cet aménagement ne gâcherait pas le cadre de vie de nombreux résidents des rues Vellefaux, Faubourg du Temple et autres rues adjacentes car ils n’auraient pas à subir l’impact de l’augmentation de trafic et de pollution.

    Entre Belleville et Couronnes, côté 11ème, on garderait la configuration actuelle. Il y a une école à peu près jusque la Poste au coin de rue de l’Orillon. Si le trottoir de cette école est jugé trop petit, il ne subit d’affluence qu’au moment de la sortie d’école. La situation y est toutefois meilleure que devant la plupart des écoles du quartier, cette sortie d’école est mieux protégée que les autres, parce que derrière la barrière se trouve une piste cyclable qui éloigne des voitures. Et, en dehors de l’heure de sortie de classe, ce trottoir est dégagé, il est bien plus facile d’y marcher que dans les rues du Faubourg du Temple, Saint-Maur, ou Louis Bonnet.

    Le seul tronçon difficile est entre Orillon et Couronnes car là ce sont des petits commerces. C’est le lot de beaucoup de commerces à Paris, ça fait même partie du folklore parisien. Éventuellement, en fonction des retours citoyens suite à l’agrandissement du trottoir entre Couronnes et Ménilmontant, et après constat d’une baisse véritable du trafic automobile – comme le prévoient nos maires – on pourra agrandir les trottoirs entre Orillon et Couronnes avec un impact qui sera alors moindre pour les résidents des 10ème et 11ème.

    Répondre
  3. Howard

    Les maires sont revenus en partie sur leur projet en promettant aux riverains de maintenir les pistes cyclables. Mais ils ne sont pas revenus sur la partie du projet qui entraîne la destruction du grand axe central de circulation entre Belleville et Ménilmontant. Ce projet implique le détournement de la circulation automobile sur des rues résidentielles étroites et déjà plus que saturées dans les 10ème et 11ème arrondissements

    Répondre
  4. Isabelle

    La réunion fut houleuse et les mairies sont revenues sur les décisions d’aménagement qui semblaient pourtant irrévocables.
    C’est bien puisque ce projet n’apportait pas vraiment d’amélioration qualitative et apportait par contre beaucoup de nuisances. Mais alors, quelle suite?
    Ce boulevard a vraiment besoin d’un projet global.
    Faire une place décente et structurante place de Belleville, végétaliser masivement pour répondre aux effets de chaleur particulièrement identifiés sur les études de l’apur, travailler la continuité végétale depuis la place Colonel Fabien jusqu’a l’avenue de la république, sont des objectifs de projet nécessaires pour ce quartier très dense.
    Conseil de quartier, merci de faire remonter à nos élus que les habitants du quartier sont très favorables à des travaux mais qualitatifs et cohérents.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *