Dans le 11e, toujours plus de béton pour les quartiers populaires

Photo promotionnelle du promoteur "Coeur de Saint-Ambroise"

Photo promotionnelle du promoteur “Coeur de Saint-Ambroise”

Nous avons pris connaissance de la délivrance d’un permis de construire pour un immeuble de 9 étages par un promoteur privé au 56 avenue Parmentier dans le cadre d’un projet haut de gamme appelé « Cœur Saint-Ambroise » qui comportera des appartements avec des balcons ou terrasses avec une vue magnifique sur l’Eglise du même nom.

On peut s’étonner que cette opération immobilière privée a été autorisée, alors que dans ce secteur, le logement social est inexistant (taux de 0,34%) et que les ménages y sont deux fois plus riches que la moyenne nationale. Le revenu moyen par habitant (RMUC) atteint 33.280€, c’est 14.062€ de plus que la moyenne nationale.

Un projet immobilier au coeur d'un quartier vert et préservé

Un projet immobilier au coeur d’un quartier vert et préservé

La Mairie du 11e continue d’exempter ce secteur pourtant très bourgeois de tout effort de mixité sociale. Ce n’est pas nouveau. Depuis 10 ans, 2 logement sociaux ont été crées en tout et pour tout, respectivement au 5 passage Saint-Ambroise (en 2007) et au 8BIS rue Lacharrière en 2013.

Cette situation est d’autant moins acceptable que non loin de là, dans le quartier de la fontaine au Roi, un des plus pauvres de Paris, classé en politique de la ville, la Mairie du 11e n’a pas à hésité à valider la construction de 17 nouveaux logements sociaux, alors que le taux de logement sociaux selon l’APUR y atteint déjà 30%.

Au-delà du sentiment légitime de ségrégation que suscite cette décision, elle aura pour effet de bétonner encore davantage un quartier populaire qui est déjà le plus dense en logement de Paris et où les espaces verts sont quasi inexistants.

Emplacement où seront construits 2 logements sociaux

Emplacement où seront construits 2 logements sociaux

Si l’ilot concerné par cette construction, aux 5 et 5bis  rue  de  Vaucouleurs, ne comporte que 6% de logements sociaux, la part de logements sociaux peut atteindre entre 25% et 59% juste à proximité, dans les ilots le long du boulevard de Belleville. Deux immeuble sociaux seront construits dans la cour d’un HLM comportant déjà 60 logements familiaux conventionnés en PLAI c’est à dire un catégorie de HLM réservée aux plus pauvres.

Les familles populaires de la Fontaine au Roi devront donc s’entasser encore un peu plus dans un square minuscule Jules Verne avec l’arrivée de nouvelles familles qui intégreront ces deux nouveaux logements sociaux construits rue de Vaucouleurs, alors que les habitants aisés du nouvel immeuble “Cœur Saint-Ambroise” disposeront eux grâce au square Gardette d’un des plus vastes et agréables espaces verts de l’arrondissement et bientôt jardin Truillot.

Le contraste est saisissant.

Vue aérienne de la parcelle où seront créés les deux logements sociaux

Vue aérienne de la parcelle où seront créés les deux logements sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *