Élections municipales : découvrez nos propositions pour rendre la culture accessible aux habitants du quartier Belleville Saint-Maur

Disons simplement les choses : nous habitons le 11e arrondissement au prix, parfois, de grands sacrifices en termes de nuisances, d’appartements étroits, d’absence d’espaces verts, de prix élevés, sans toujours bénéficier de ses potentialités.

Notre objectif est donc de remettre les habitants du quartier, pris dans leur diversité, au centre de l’offre culturelle proposée dans le quartier. Certes, celle-ci doit s’adresser aux parisiens et au-delà, elle ne peut continuer à ignorer ceux qui habitent juste à côté.

Comme à l’habitude, vous pourrez donner votre avis en fin d’article.

1- OUVRIR ENFIN LA MAISON DES MÉTALLOS SUR LES QUARTIER ET SES HABITANTS

La Maison Métallos est un établissement culturel de la ville de Paris. Trop d’habitants du quartier n’y vont jamais, ne connaissent pas sa programmation. L’établissement s’adresse plutôt à des initiés, dotés d’un fort capital culturel résidant dans la Métropole du Grand Paris.

Bien sur, la Maison des Métallos propose des activités aux habitants du quartier comme la fête des familles, a noué des partenariats avec les associations et s’implique dans la fête de quartier et soutient le Conseil de quartier.

Mais ces activités sont périphériques. Elles ne sont que ponctuelles et n’attiraient qu’une part infime des habitants du quartier. Aucun effort n’est réalisé en terme de programmation culturelle (qui est la vocation première des Métallos) qu’il s’agisse de théâtre, de danse ou de musique, pour intéresser les habitants du quartier.

Les Métallos abritent bien un café. Mais là encore, il ne sert pas vraiment de lieu de vie pour les habitants. Contrairement à d’autres établissements culturels dans les quartiers populaires comme le 104 ou le FGO Barbara, le lieu n’est pas assez ouvert sur le quartier. On y entre pas facilement et spontanément. Le lieu reste intimidant pour beaucoup d’habitants.

La Maison des Métallos

Proposition

Ouvrir enfin la Maison des Métallos sur le quartier et ses habitants : réorienter sa programmation élitiste essentiellement destinée aux cadres supérieurs. Promouvoir les cultures urbaines et du monde. Soutenir les artistes en exil. Donner de la visibilité au travail des artistes du quartier Belleville Saint-Maur. Accorder une carte blanche chaque année aux jeunes du quartier. S’inspirer des réussites identifiées dans les autres quartiers populaires : le Centquatre et le FGO Barbara  

2- OUVRIR UNE BIBLIOTHÈQUE DE QUARTIER

Contrairement aux quartiers voisins de Belleville, Ménilmontant, Hopital Saint-Louis Faubourg du Temple et Léon Blum Folie Régnault, notre quartier ne dispose pas d’une bibliothèque. C’est une inégalité majeure d’accès à la culture. On sait en effet toute l’importance de la lecture dans le développement de l’enfant et la réussite scolaire. Par ailleurs, le quartier compte une population non francophone importante, qui n’est pas nécessairement argentée et dont l’accès à la culture est difficile.

Le quartier Belleville Saint-Maur est le seul du Grand Belleville à ne pas disposer d’une bibliothèque. Une injustice majeure.

Il se trouve qu’un immeuble a été préempté par la Mairie à l’angle des rues Crespin du Gast et Oberkampf pour y réaliser une crèche (alors même que le quartier n’est pas en sous capacité d’accueil) et y construire un foyer de travailleurs de plusieurs étages. Ce projet pourrait défigurer le caractère faubourien de la rue Oberkampf et densifier encore davantage votre quartier.

La localisation centrale du site et sa configuration paraissent, selon nous, davantage intéressantes pour accueillir une bibliothèque de quartier très attendue des habitants. Ce projet permettrait en ouvre de rénover cet élément du patrimoine industriel de notre quartier et de le valoriser.

Le site sur lequel une bibliothèque de quartier pourrait être créée au 2-4 rue Crespin du Gast à l’angle avec la rue Oberkampf

Proposition

Ouvrir une bibliothèque de quartier au 2-4 rue Crespin du Gast pour favoriser l’accès des habitants, et notamment des plus jeunes, à la lecture. Mettre en réseau l’établissement avec les bibliothèques Couronnes et Sorbier

3- DE LA MUSIQUE POUR TOUS

Jusqu’en 2014, un festival de musique entièrement gratuit se tenait sur le terre-plein du boulevard Ménilmontant. C’était la seule animation sur le secteur. Depuis, mis à part le marché, il ne se passe plus grand chose. Au point que ce boulevard est devenu un no man’s land. Il est proposé de renouer avec cette tradition de culture populaire et accessible à tous.

Proposition

Rétablir le Menil’Fest, festival de musique entièrement gratuit,  qui se tenait chaque année pendant trois jours sur le boulevard de Ménilmontant, jusqu’en 2014. Lancer un appel à projet en ce sens dès 2020

4- MIEUX FAIRE CONNAITRE LE PATRIMOINE ET LES RESSOURCES DU QUARTIER

On ne le sait pas toujours mais notre quartier est riche d’une histoire politique sociale et industrielle. Il suffit souvent de lever les yeux pour en observer les témoignages, mais on y pense pas toujours. Il en va de même des nombreux acteurs culturels ou sociaux du quartier. Qui sait que le Passage de Ménilmontant abrite les Ateliers du Chaudron ou la rue Saint-Maur, une ancienne cartonnerie ?

Ancienne cartonnerie du quartier : un patrimoine à faire connaitre et à préserver

Proposition

Valoriser le patrimoine urbain et industriel du quartier : mettre en œuvre sans délai le projet “De l’art et de la culture dans les rues du 11e”, lauréat du budget participatif, qui prévoit la création la création d’un itinéraire avec une vingtaine de panneaux historiques identifiant les lieux les plus significatifs du quartier

5- ASSUMER NOTRE DIVERSITÉ CULTURELLE

Notre quartier est l’un des principaux centres islamiques de PARIS. Il concentre la quasi totalité des places des mosquées et des salles de prière du grand Belleville. Le haut de la rue Jean-Pierre Timbaud comporte également un nombre important de commerces confessionnels.

Or, nombre d’habitants ne connaissent pas toujours la culture arabo-musulmane et ne l’appréhendent qu’à travers les tragédies récentes traversées par notre arrondissement. Dans les débats récents, la question a été parfois résumées à la question du port du Hijab.

Il se trouve que notre quartier partage avec celui de la Goutte-d’Or cette diversité religieuse. L’Institut des Cultures d’Islam est un établissement culturel de la Ville de Paris qui a été créé chez nos voisins du 18e arrondissement. Il est à la fois un centre d’art contemporain, une scène musicale, un lieu de dialogue et d’apprentissage, fréquenté par une grande diversité de publics. Son objectif est de connaître, comprendre, partager.

L’institut des Cultures d’Islam
L’Institut des Cultures d’Islam

Nous nous demandons s’il ne serait pas pertinent de mettre à l’étude l’ouverture d’une antenne de cet établissement dans notre quartier. Un tel projet s’inscrirait dans un objectif de promouvoir le “vivre ensemble”. Nous n’en avons jamais eu autant besoin.

Proposition

Engager une réflexion sur l’installation d’une antenne de l’Institut des Cultures d’Islam situé à la Goutte d’Or pour meilleure compréhension des cultures des habitants du quartier, leur permettre de s’y rencontrer, valoriser les cultures d’origine.

rendre la culture accessible aux habitants du quartier Belleville Saint-Maur
Envoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *