Espaces verts, biodiversité et Plan Climat dans le 11e arrondissement : Joëlle Morel fait le point

Lors du conseil d’arrondissement du 25 janvier 2018, Joëlle Morel, conseillère 11e déléguée aux espaces verts, à la biodiversité et au Plan Climat, a présenté ses délégations. Ses délégations comprend trois axes : les espaces verts, la biodiversité, le plan climat.

Nous vous communiquerons ultérieurement notre propre bilan en la matière. D’ici là, voici toute l’info sur les actions entreprises et les perspectives pour l’ensemble de l’arrondissement.

Le Plan Climat

Je commencerai par le Plan climat. Cette thématique a pour objectif de construire la transition écologique de notre ville c’est-à- dire de définir et d’impulser des changements de nos modes de vie, de consommation et de production. C’est au niveau énergie, mobilité, construction, consommation, alimentation, espaces verts et finance que nous sommes appelés à agir de manière urgente pour que nos enfants puissent continuer à vivre sur notre planète.

Le plan climat-Energie est particulièrement ambitieux. Dès 2007, la ville de Paris était pionnière en adoptant sont premier plan. Avec la conférence internationale sur le climat (COP 21), Anne Hidalgo et Celia Blauel ont mis en place un processus de travail qui a abouti à ce nouveau plan. En 2050 Paris sera une ville neutre en carbone, résiliente et 100% énergies renouvelables.

J’ai présenté lors du conseil d’arrondissement en novembre dernier le plan climat- Energie. Adopté à l’unanimité au Conseil de Paris, la loi oblige les collectivités à mettre en place une consultation publique pour recueillir les propositions des citoyens et citoyennes, avant une adoption définitive.

Chacun peut donc en ce moment, jusqu’au 4 février, consulter et commenter le document sur le site de la ville et à l’accueil des mairies d’arrondissement. Un registre y est mis à disposition.

La démarche :

Pour inciter les citoyens à y participer, j’ai donc impulsé avec François Vauglin, et Célia Blauel une première réunion publique dès mardi dernier, 16 janvier dans notre arrondissement. Plusieurs élu-es ont participé à cette rencontre et comme je le souhaitais des commissions thématiques vont se mettre en place.

L’objectif de ces groupes : alimentation avec David Belliard, transports avec Pierre Japhet, conseil local du développement durable avec Jean Pierre Corsia, espaces verts avec moi sont appelés à poursuivre les rencontres de manière transversales avec d’autres élu-es et avec les services. Au-delà de l’adoption du plan climat qui aura lieu en mars nous continuerons à œuvrer avec les citoyens pour agir ensemble dans le but de réduire nos consommations d’énergie, à réduire les déchets, à améliorer la qualité de l’air, à réduire les nuisances sonores.

C’est ce que j’appelle les groupes actions-climat du 11e qui ont pour objectifs de mettre en valeur toutes les actions qui sont menées par les différents acteurs, de créer des liens entre les acteurs pour construire un véritable réseau plan climat du 11e.

L’objectif est de construire un arrondissement où les liens sociaux seront renforcés et où chacun pourra vivre en meilleure santé, au plus près de ses besoins et de ses aspirations.

Dès à présent un répertoire des actions et des acteurs est en construction pour créer le réseau des acteurs du 11e.

Je souhaite vous présenter quelques éléments concrets et positifs concernant quelques dossiers du11e .J’ai choisi de développer 4 points :

1 – Opération programmée d’amélioration de l‘habitat -Rénovation thermique des
immeubles 2D2E

Lancée en janvier 2013, dans le périmètre autour de la place de la République (3eme, 10eme et 11eme) L’OPAH 2D2E avait pour but d’aider et d’inciter les copropriétés à s’engager dans une démarche de rénovation thermique et environnementale.

– Dans le 11 ème arrondissement, 15 adresses représentant 456 logements en copropriété ont bénéficié d’un suivi par les équipes de SOLIHA, l’opérateur missionné par la Ville de Paris.

– L’OPAH 2d2e s’est terminée en juin 2016.

2 – Opération 1000 immeubles Eco Rénovons

Dans le prolongement de son Plan Climat, la Ville de Paris a lancé ce nouveau dispositif exceptionnel d’une durée de 5 ans, à compter de mai 2016. Cette opération est unique à cette échelle : un budget d’investissement de 35 millions d’euros a été voté par le Conseil de Paris. Objectif  est d’accompagner 1000 immeubles à Paris dont 100 avec un projet de surélévation, 500 avec un projet de végétalisation, 300 qui s’engageront dans un
projet de travaux.

Au total depuis 2014 avec l’opération dans le 19 ème : 446 immeubles sont concernés. Cela représente 911 bâtiments et 28 116 logements.

Bilan d’étape dans le 11

Des réunions publiques ont été organisées : le 6 juin 2016 et le 15 mai 2017 et une balade découverte de la rénovation énergétique avec rencontres des copropriétaires le 20 juin 17 dans le 11e.

Les deux premiers appels à projets ont permis de sélectionner 35 adresses pour le 11ème soit environ 10% des adresses lauréates au niveau parisien. Le 3ème et dernier appel à candidature est ouvert depuis le 1er décembre 2017 et prendra fin en juin 2018. Si vous souhaitez des informations plus précises, je vous invite à participer au forum qui est organisé le 31 janvier prochain à l’Hôtel de ville.

3 – Opération Familles à énergie positive

En 2015 et 2016, le 11 ème a participé à cette opération impulsée par l’agence de l’écologie urbaine. L’objectif est d’apprendre à diminuer sa consommation électrique sous forme de jeu, en équipe et de comparer régulièrement les scores.

Ce projet s’essouffle depuis que l’APC est investi dans le dispositif Eco-Rénovons Paris et n’a plus les ressources internes pour animer autant de réunions qu’avant.

4 – Mairie exemplaire

La Mairie du 11e est pilote dans la démarche visant à intégrer un volet environnemental au label de qualité de service QualiParis.

Les 5 engagements environnementaux sont : réduire les déchets, réduire la consommation d’énergie et eau, privilégier l’achat durable, réduire l’impact environnemental des déplacements liés aux activités, préserver et enrichir la biodiversité.

Au sein de la Mairie il existe 4 groupes  de travail qui bénéficient à la fois de formations et s’engagent dans des réalisations concrètes grâce à un programme d’objectifs progressifs à atteindre :

– Tri des déchets : c’est par exemple l’installation de bacs de tri, des points dépôts, des collectes, diminuer les déchets : imprimer en recto/verso, supprimer l’usage de consommable pour l’événementiel en mairie.

-Economie d’énergie : c’est l’installation de l’horloge électronique depuis 2015 pour suivre la consommation énergétique, installation de LED, véhicule électrique.

-Economie circulaire : c’est l’étude pour installer un récupérateur d’eau dans la cour, la création d’une bourse au mobilier interne de la Mairie.

-Achats responsables et favoriser l’accès des PME locales à nos marchés

Je remercie tout particulièrement La Direction Générale des Services qui a d’ores et déjà formalisé une guide des bonnes pratiques, qui se sont bien diffusées dans le quotidien auprès des agents et qui a également développé des affichages dans des lieux spécifiques pour sensibiliser les agents et les administrés.

Une réunion annuelle a lieu pour faire l’état des lieux des transformations du fonctionnement interne de la Mairie et s’engager vers une Mairie durable pour obtenir le label QualiParis.

Biodiversité

Le plan biodiversité

Un premier plan biodiversité avait été adopté en 2011pour concilier développement urbain et biodiversité. En début de mandature, Pénélope Komités s’est engagée dans un nouveau processus pour définir un second plan biodiversité. Ainsi en 2016, les arrondissements ont été appelés à lancer des concertations locales.

En mars / avril 2016 j’ai donc impulsé deux réunions publiques dans le 11e pour dresser le bilan du premier plan biodiversité puis j’ai organisé une 3ème rencontre à l’automne sous forme d’ateliers participatifs.

Pendant l’année 2017, j’ai initié une balade découverte de la biodiversité (10 juin 2017)et tout au long de l’année j’ai impulsé grâce au conseil de quartier une mobilisation des citoyens sur le thème de la disparition des moineaux dans le 11e ( ateliers de construction de nichoirs avec le conseil des enfants, la MJC, le jardin partagé : le centre de la terre ). J’ai été à l’initiative d’un vœu au conseil d’arrondissement et au Conseil de Paris pour demander une étude sur les causes de la disparition des moineaux.

La distribution de larves de coccinelles en 2017et les distributions de graines et bulbes contribuent également à la popularisation de la notion de biodiversité puisque ces moments sont très appréciés par les parisiens.

Aujourd’hui nous sommes dans la phase d’élaboration du plan biodiversité au niveau parisien. La présentation du plan devrait avoir lieu pendant le premier semestre 2018.

Une mission animale au niveau parisien a été demandée par le groupe écologiste au niveau parisien. C’est une nouvelle étape significative pour faire progresser la notion de biodiversité. La douzaine de réunions qui ont lieu à l’Hôtel de ville, mais aussi des visites sur le terrain ont permis aux acteurs de se rencontrer et d’élaborer des propositions précises. Un rapport de synthèse des réunions est en cours d’élaboration et devrait être présenté au Conseil de Paris en 2018. Les  conclusions présentées dans ce rapport permettront d’alimenter le Plan Biodiversité.

Au niveau du 11 ème , je voudrai vous présenter quelques réalisations et thématiques importantes :

Création d’une nouvelle mare au square Gardette

Une mare écologique (60 m²) et une zone humide (80 m²) ont été aménagées square Gardette, dans le courant du mois d’octobre 2015.

La mare a été inaugurée le 8 avril 2016, à l’occasion des journées « Enjardinez-vous ».

Thématique des Pigeons

Nos rapports avec le pigeon et son statut n’ont cessé d’évoluer depuis trois siècles. Si les problèmes de nuisances, d’augmentation du nombre de pigeons, de présence de nourriciers sont un problème dans certains de nos quartiers, une politique municipale de la gestion des pigeons est urgente. J’attends avec impatience les résultats de l’étude de la gestion des pigeonniers installés il y a une dizaine d’années. Cette étude nous permettra de poser les bases d’un plan d’action pertinent, respectueux du plan biodiversité.

Création d’un espace canin

Dès le début de mon mandat, les conflits d’usages entre les propriétaires de chiens, les usagers du square et les riverains du square Rajman m’ont été signalés. J’ai donc initié un processus de concertation qui a abouti au transfert de cet espace en sept 2015 sur la rue de la Roquette. Quotidiennement, 10 à 15 chiens viennent régulièrement entre 18h et 19h, heure d’affluence selon les propriétaires.

Globalement, ce nouvel espace pour les chiens fonctionne bien

Le jour de la nuit

L’association Agir pour l’Environnement, invite depuis 9 ans les collectivités territoriales à sensibiliser le grand public aux conséquences de la pollution lumineuse sur l’environnement et la santé.

Depuis trois ans, j’ai initié des découvertes pour s’initier à la biodiversité lors du Jour de la nuit en octobre. Ainsi l’année dernière l’observation des pipistrelles – chauve-souris au square Titon a été un réel succès auprès de plusieurs familles.

Cela a été aussi l’occasion d’initier des premières balades « Ouvrons l’œil à la biodiversité » pour tenter de faire renouer avec le rythme des saisons.

Objectifs des prochaines années

– Le Corridor vert pour relier les espaces verts : créer une trame verte

-Développer les sciences participatives et les observations « Ouvrir l’œil à la biodiversité »

-Développer le Plan pluie (récupérateur d’eau de pluie)

-Développer les composts

-Développer la trame noir (éclairage public)

-Faire respecter dans tous les espaces la non utilisation des pesticides, y compris chez les
bailleurs sociaux

Nature en ville

Malgré la densité très forte du 11 ème avec seulement 0,72 m2 d’espaces verts par habitants, je souhaite vous présenter les évolutions positives dans notre arrondissement grâce à la création de nouveaux espaces verts, aux jardins partagés, au réaménagement d’espaces urbains, mais aussi aux permis de végétaliser.

Espaces verts

1 – Création du nouveau jardin public Truillot de plus de 5000m2.

Ce jardin sera une trame verte face à l’église Saint Ambroise reliant le boulevard Richard Lenoir et le boulevard Voltaire. La conception et la réalisation sont confiées à la DEVE. L’aménagement est le fruit des rencontres avec les riverains et en particulier avec le conseil de quartier République et l’association du jardin partagé. Une réunion publique de restitution a eu lieu le 1 er octobre 2015.

En 2016 j’ai contribué à la création d’animations éphémères à l’emplacement du futur jardin. La création du jardin partagé (signature de la convention le 15 juillet 2016), le city stade puis la friche Truillot ont permis l’appropriation de ce nouveau terrain puis la structuration d’un réseau de riverains. En 2017 l’association jardin partagé Truillot très active s’est engagée dans le square des moines de Tibhirine et se prépare à investir les deux espaces de jardin partagé dans le jardin Truillot.

Le futur jardin comportera

– Une zone humide qui récoltera les eaux de ruissellement (herbes folles, mare).

– Une prairie (260 m²).

– Deux aires de jeux (1-6 ans et 5-12 ans) et une mini via ferrata sur un mur.

– Une place centrale qui accueillera des animations culturelles.

– Un jardin partagé (48 m²) et un jardin pédagogique (41 m²).

– Une grande pelouse centrale (570 m²).

– Un pan de mur réservé au street art.

– Un verger. Au total 81 arbres seront plantés

– Une sanisette Decaux (jouxtant le local technique de la DEVE).

Le jardin Truillot sera ouvert en permanence, 24h/24. La surveillance du jardin sera effectuée sous forme de rondes d’agents de la DPSP.

Depuis juillet 2017 les travaux d’aménagement du jardin est en cours et avec François Vauglin et quelques élu-es nous avons pu participer le 25 novembre dernier à la plantation du premier arbre. Je souhaite qu’au tout début d’année une réunion soit organisée avec le jardin partagé et le conseil de quartier et que tout au long du premier semestre des visites de chantier puissent être organisées afin d’aider à l’appropriation du nouveau jardin et à aider à mesurer les transformations réalisées. Le jardin devrait ouvrir au public à l’été 2018

2 – Création d’un espace vert rue Breguet/ villa Marces

La requalification de l’îlot Breguet a permis la création d’une nouvelle voie piétonne : villa Marcès, accessible aux pompiers. La transformation de cette rue et sa végétalisation a été l’objet de nombreuses réunions de travail avec les riverains en 2015 et 2016. Les travaux dans la Villa Marcès ont été réalisés en 2017.

Parallèlement l’aménagement du futur jardin Breguet de 920m2 a été aussi l’objet de
concertations avec les associations de quartiers, les riverains, les enfants des écoles proches et le Conseil d’Architecture et d’Urbanisme et de l’Environnement.

Le jardin sera ouvert, comportant une pelouse de 325 m2 (avec des banc, chaises longues) et une aire de jeux pour petits et moyens de 145m2, protégé par une clôture et accueillera une quinzaine d’arbres. Le jardin sera éclairé par des appareils adaptés à une fréquentation piétonne, d’un modèle identique à ceux qui seront mis en place sur la Villa Marcès.

Les jardinières de la Villa Marcès ont été livrées à l’automne 2016.

Le chantier d’aménagement du jardin est prévu pour septembre 2018 pour une durée de 3-4 mois.

Le jardin ouvrira donc au public en 2019

3 – Le TEP de Ménilmontant

Le permis de construire sur le TEP de Ménilmontant a été délivré début 2016. Toutefois deux recours ont été déposés par le cabinet Huglo-Lepage et Sauvons notre stade. Les fouilles obligatoires ont eu lieu en février 2017 et un permis de construire modifier a donc été redéposé en mars 2017.

Le projet d’aménagement prévoit :

– 770 m2 d’espaces végétalisés accessibles public, dont 100 m2 pour un jardin partagé.

– Végétalisation complémentaire : 300 m² de toitures végétalisées accessibles aux locataires de Pris Habitat.

Le groupe écologiste a, à plusieurs reprises exprimé ses inquiétudes au conseil d’arrondissement et au Conseil de Paris concernant ce projet de densification de cette parcelle et s’interroge sur la destruction d’une des rares parcelles de biodiversité du 11 e ainsi que l’absence de création d’un nouveau jardin digne de ce nom.

4 – Square de la Roquette

Le décès du jeune adolescent dans le quartier de la Roquette en ce début d’année, montre l’urgence de continuer à agir au plus vite sur ce périmètre.

-Le réaménagement du TEP de la Roquette : Le city stade installé de manière éphémère à Truillot a trouvé sa place sur le TEP, depuis avril 2017. Une concertation est engagée avec les usagers.

Nous réunirons aura lieu très prochainement avec les usagers afin d’arrêter l’ensemble du programme.

-Les travaux de rénovation de la passerelle ainsi que la modernisation de l’éclairage (LED ) ont été effectués.

-La création du potager de la Roquette en 2015 a été réalisée à partir de matériaux de récupération : sable des espaces de jeu, planches de la passerelle, etc… par les agents de la DEVE. Ce jardin a été exploité pendant une année par les agents qui travaillent dans le square. Le transfert de cette parcelle en jardin partagé entretenue par une association est en cours.

5 – L’aire de jeux Folie Titon a été modernisée (installation de jeux en bois)

6 – Square Jean Aicard.

La fermeture d’une des trois parcelles aux riverains par des joueurs de pétanques est problématique. Le réaménagement du square Jean Aicard est l’objet d’un projet lauréat du Budget participatif 2017

Le projet propose d’unifier le square pour rétablir sa continuité dans la longueur, rétablir l’accès rue Oberkampf. Ce projet est aujourd’hui à l’étude par la DEVE. Il fera l’objet d’une vaste concertation avec les riverains du square et les acteurs impliqués sur cet espace.

7 – Dératisation

Ce sujet est transversal à plusieurs délégations et nous aurons certainement l’occasion d’y revenir vu l’importance du phénomène. Dès 2015, François Vauglin et moi-même sommes intervenus auprès des différents services. 124 interventions dans les espaces verts dans le 11 tout au long de l’année 2017 et des actions coup de poing ont été programmées sur le boulevard Richard Lenoir, puis sur la place devant la Mairie et dans le square de la Roquette  : traitement en profondeur des jardinières avec installation de clôtures, fermeture des zones, remplacement des poubelles par des containers, verbalisation des nourrisseurs . Ces actions sont positives pendant quelques mois, mais il faut reconnaitre une sorte d’impuissance des villes, et pas seulement à Paris, pour lutter contre l’augmentation du nombre de rats dans l’espace public . Le Département Faune et Action de Salubrité (DFAS) continue à intervenir spécifiquement dans le 11e.

8 – Les kiosques en fête

Le premier budget participatif en 2014 a permis la rénovation des kiosques dans les jardins. Le 11e a bénéficié de la restauration de ses 2 kiosques : Jules Ferry et Gardette. Le cabinet de Pénélope Komités a piloté un appel à projet Kiosque en fête en 2017.

Le kiosque du square Gardette est particulièrement sollicité. Six animations seulement ont eu lieu à Jules Ferry en juin et juillet, alors que 35 animations ont eu lieu à Maurice Gardette.

Plusieurs riverains se sont plaints des nuisances sonores. Avec l’accord du Maire, je souhaiteréduire le nombre d’animations au square Gardette :  2 animations maximum par semaine, et donner préférence aux animations calmes en lien avec la nature.

Le nouvel appel à projets pour 2018 était ouvert du 20 novembre 2017 au 22 janvier 2018. Les animations se dérouleront cette année à partir du 28 avril.

Ouverture nocturne du square Maurice Gardette cet été a provoqué également des mécontentements de quelques riverains. Le square Gardette ne figurera pas dans la liste des jardins ouverts la nuit à l’été 2018.

9 – Ateliers kiosque à lire, vélo, boite à dons

La non utilisation des loges des gardiens dans les squares depuis de nombreuses années a permis la création de deux kiosques à lire l’un au square Nordling à l’initiative de l’Association Quartier Saint Bernard , l’autre dans le square des jardiniers à l’initiative de l’AQSB et du collectif les Petits voisins, d’un atelier réparation vélo au square Majorelle mené par l’ AQSB et d’une boîte à dons au square Francis Lemarque grâce à la Petite Rockette qui s’associe aux acteurs de proximité tel le centre solidarité Roquette. La mise en valeur a été réalisés par des chantiers jeunes et sont gérés par des associations.

La Petite Rockette travaille avec le club de prévention Olga Spitzer pour l’implantation d’une deuxième boîte à dons dans le secteur de la Roquette.

Ces initiatives sont particulièrement positives pour les jeunes et pour favoriser les liens dans ces différents quartiers. Ce sont de petites actions de proximité mais qui jouent un grand rôle pour le vivre ensemble. C’est la raison pour laquelle j’y suis très attachée.

10 – Aménagement de nouveaux points de collecte des sapins de Noel

Le dépôt des sapins de Noël n’importe où dans l’espace public est encore trop fréquent.

Cette année le nombre de points de collecte est passé de 2 à 8. Je suis fière de la progression du nombre de points de collecte et j’espère que le tonnage broyé sera en progression.

Les jardins gérés par des associations et starts up

Le nombre de jardin partagés est en progression depuis le début de cette mandature. La plupart sont installés dans les jardins publics mais quelques uns sont dans les espaces des bailleurs sociaux.

Les jardins partagés crées depuis le début de la mandature  :

– Ainsi la création du jardin partagé Truillot installé provisoirement sur la friche puis
dans le square des moines Tibhirine sur une parcelle de 150 m2 : Le jardin qui prend soin des autres s’installera dans quelques mois dans le jardin Truillot. En lien avec de nombreuses structures, associations et écoles du quartier cette association joue maintenant un rôle de coordination et d’impulsion d’initiatives citoyennes.

L’association souhaite obtenir la gestion des futurs jardins partagés et jardin pédagogique du jardin Truillot. Deux parcelles de jardinage collectif existent dans le programme d’aménagement du jardin :

  • Un jardin partagé de 48 m²
  • Un jardin pédagogique de 41 m²

Les deux parcelles prévoient des plantations en pleine terre. La terre y a été dépolluée

Une visite du chantier sera programmée avant les vacances de février.

Le jardin du Centre de la terre dans le square Jules Verne, quartier politique de la ville. Ce jardin a vu sa surface augmentée (de 190m2 à 370 M2). C’est un réel pôle de socialisation et je souhaite que la reconnaissance du compost de proximité soit prochainement très positive

– La création en juin 2015 du jardin partagé pédagogique sur le toit de la cour des Lions a été saluée par les trois écoles.

Le jardin partagé, pris en charge début 2017 par les infirmiers et patients du centre d’accueil thérapeutique de l’hôpital Saint Maurice dans le square Jean Aicard est également un élément positif pour les patients.

– Dans le square Olga Bancic c’est une parcelle de 52m2 qui a été mis à disposition d’une nouvelle association « le jardin d’Olga » en lien avec les conseils de quartier.

Le jardin de cultures en Herbe dans le square Colbert  : Parcelle de 150 m². La Ville met également à disposition de la terre végétale, un panneau d’affichage, un accès à l’eau, une cabane fermant à clé.

Le Jardin partagé nomade a été reconnu espace vert protégé lors du vote au PLU

Les Jardins en cours de création :

Square Jean Allemane : La MJC Mercœur a demandé officiellement à la DEVE l’autorisation d’occuper une petite parcelle devant la MJC dans le square Allemane à usage de jardin partagé. La division du Service d’exploitation des Jardins est prête à « céder » cette parcelle. L’Agence d’Écologie Urbaine, qui assure le suivi des jardins partagés, étudie le dossier.

– Le centre social solidarité Roquette est en attente de l’installation du jardin partagé de 350m2 au square de la Roquette. Rattaché au budget participatif de 2015, « cultiver en ville » (qui a pour objectif la création de 10 jardins partagés à Paris) je souhaite que ce jardin puisse commencer ses activités le plus rapidement possible.

La transformation du potager des jardiniers de la DEVE dans le square de la Roquette en un jardin partage géré par une association est en cours

Les jardins partagés chez les bailleurs création :

– Au 125 rue du chemin vert avec la ressourcerie Petite Rockette – Paris Habitat en 2016

– Jardin partagé Ceux qui s’aiment avec le RIVP au 100bis bd Voltaire en 2015

– Rue de la Vacquerie avec l’amicale des locataires – RIVP en 2016

– D’autres projets sont en cours en particulier dans la résidence de Paris Habitat rue Oberkampf / Jean Pierre Rimbaud.

Un bilan du fonctionnement des jardins partagés au niveau parisien devrait nous être présenté avant l’été 

Les Jardins dans les écoles :

J’ai entamé avec Sophie Pradinas en fin d’année 17 des visites des Jardins dans les écoles primaires, maternelles et collèges. Mon objectif est d’aider à la création d’oasis de nature au sein des écoles comme le demande Anne Hidalgo. Je souhaite qu’une cartographie sera réalisée à l’issue des visites

Vergers dans les écoles : les 24 arbres qui constitueront le futur verger de l’école maternelle située 5, Cité Souzy, seront prêts à être plantés avec les personnels de l’école avant les vacances de février. Un temps de plantation avec les enfants sera prévu.

Un verger de 9 arbres a également été planté à l’école Bouvines

Les Jardins dans le cadre de Paris culteur

À travers les appels à projets «Pariculteurs», 47 sites appartenant à la Ville et à ses 23 partenaires, ont été proposés pour que jardiniers, agriculteurs, paysagistes, entrepreneurs, startuppers, acteurs de l’économie sociale et solidaire, pour y développer des projets de végétalisation et d’agriculture urbaine.

Deux sites ont été retenus dans le 11 ème dans le cadre du premier Paris culteur en 2017.

– Celui, du toit du bâtiment ERDF, rue de Chanzy est le plus avancé avec une zone en pleine terre de 110m2 et un toit terrasse de 200m2. L’inauguration a eu lieu le 4 octobre 2017. La Pépinière des Lucioles est un projet de production de jeunes plants, de plantes comestibles et ornementales dans une perspective de vente dans les parcs à proximité aux adhérents de l’association. Pépins production a récupéré des financements avec un crowfounding. L’association débutera l’installation de la serre très prochainement.

– Les lauréats de la cour des Lions ont déclaré forfait. Une rencontre avec le start up Agripolis devrait être programmée en début d’année à la Mairie du 11 e . Agripolis a pour objectif d’y installer des « colonnes de culture » en aquaponie

Deux sites dans le 11 e pour le 2eme appel à projet

– Ce sont les toits du collège Pilâtre de Roziers (790 m2) et celui de l’EHPAD Bastille (390 m2) qui ont été retenus dans le cadre du second appel à projet Paris culteur2. J’ai demandé au Conseil de Paris, lors d’un vœu au Conseil de Paris que les directeurs des équipements participent au jury et soient associés au choix des prochains lauréats.

Ainsi c’est au total 12 jardins partagés, plus quatre jardins partagés en cours de création et 1 Start up qui interviennent dans notre arrondissement à ce jou.r

Mon objectif est de mettre en place une réelle coordination entre les membres des
jardins afin qu’ils puissent travailler en réseau s’ils le souhaitent

La végétalisation de l’espace public : Pour une écologie concrète, joyeuse et citoyenne : donner priorité aux usages plus qu’aux aménagements 

En début de mandature la ville avait initié l’opération du vert près de chez moi dans le but de recenser les lieux qui pouvaient accueillir de la végétalisation. Sur les 200 points retenus au niveau parisien, 18 sont dans le 11ème

Les Permis de végétaliser

Les permis de végétaliser c’est-à- dire l’autorisation d’installer des jardinières, des potelets, ou la végétalisation d’un pied d’arbre, d’une façade ont été initiés par la ville de Paris au juillet 2015

J’ai beaucoup travaillé au sein de l’arrondissement à la popularisation de ces demandes des permis de végétaliser qui me semblent participer à une révolution douce pour créer une ville plus durable et résiliente au changement climatique.

C’est un véritable engouement des habitants du 11e  : À ce jour (18 janvier 2018) : 379 demandes dans le 11 e (sur 3 967 à Paris) soit 9,55%, 309 accordés (sur 3 300 à Paris) soit 9,36%

Création du réseau des jardiniers citoyens

Depuis la création des permis de végétaliser j’ai initié chaque année deux rencontres entre les jardiniers citoyens pour créer un réseau d’entraide et de soutien.

Un réseau existe aujourd’hui, alimenté par une page Facebook : les jardiniers des rues du 11e.

Une expérimentation, a été menée grâce à la Régie de quartier Fontaine au roi dans le cadre « lien social » qui a pris soin des permis de végétaliser pendant les mois de juillet et aout 2017 dans ce quartier afin que les végétaux ne dépérissent pas. Je souhaite que la Régie renouvelle cette initiative l’été prochain.

Communication de la ville de Paris

Depuis Juin 2017, la ville a mis en ligne le site Végétalisons.Paris qui permet d’y inscrire les actualités, des fiches pratiques, des petites annonces, des cartes interactives. Je vous invite à naviguer pour y inscrire toutes les initiatives locales de l’arrondissement.

Les aménagements publics :  Pour + de nature dans le 11e

Place Fontaine Timbaud

L’aménagement de la place de la Fontaine Timbaud a été voté au BP 2015. L’objectif est de végétaliser davantage la place pour la rendre plus attractive et attrayante. Suite à l’arbitrage de la Maire, une réunion publique sera proposée.

Place Mireille Havet

– Deux marches exploratoires avec habitants et représentants des CQ NAD et BP ont été organisées en octobre 2014 avec le CAUE pour la préparation du Budget participatif.

– Des étudiants de l’Ecole d’Ingénieurs de la Ville de Paris ont travaillé dans le cadre de leursétudes sur un diagnostic et des prescriptions d’aménagement. Une réunion de restitution en présence d’habitants et des membres des CQ a eu lieu en janvier 2015.

– Une première réunion publique s’est tenue le 2 juillet 2015 pour présenter les orientations du programme, puis une seconde le 13 septembre 2017.

Les travaux d’aménagement démarreront au printemps cette année.

Boulevard Voltaire

Le projet de végétalisation du boulevard Voltaire qui accompagne la création de la piste cyclable est l’un des projets lauréats du Budget participatif 2016. J’ai impulsé une réunion publique de concertation en juin 2017 au square des moines de Tibhirine et de deux marches exploratoires avec Pierre Japhet et Florent Hubert. Une rencontre avec les services de la DEVE et de la DVD aura lieu prochainement avant la réunion publique que je souhaite programmer le mois prochain. Il est indispensable que les travaux de végétalisation commencent le plus rapidement possible.

Terre-plein du boulevard de Charonne :

La végétalisation du terre-plein de Charonne est l’objet de deux projets lauréats du budget participatif 2016 et 2017.

  • « Une promenade plantée pour le boulevard de Charonne  (BP 2016) : ce projet concerne la portion entre la place de la Nation et le métro Avron.
  • Végétaliser le terre-plein du bd de Charonne (BP 2017) : ce projet consiste à végétaliser la portion entre les métros Avron et Alexandre Dumas. Il sera mis à l’étude cette année par les services,

Aménagement de la place Saint Joseph des Nations.

Les travaux d’aménagement des abords de l’église Saint-Joseph des Nations, projet qui a
fait l’objet d’une concertation avec les riverains et le CQ BSM, ont débuté en janvier 2017.
L’aménagement a eu pour but, en autres, la création d’une plus grande jardinière.

Lors des travaux qui visaient au retrait des bordures existantes autour des arbres, leurs racines ont été fortement endommagées. 3 platanes ont donc été abattus dans l’urgence. Un courrier du Maire a été boité aux riverains. 4 paulownia remplacent aujourd’hui les platanes et donne une nouvelle perspective sur l’église.

Les troncs des arbres abattus seront réemployés en mobilier par les ateliers du Service de l’Arbre et des Bois : l’un d’entre eux sert aujourd’hui de banc sur le terrain de boules du boulevard Richard Lenoir.

Place Leon Blum

10 arbres sur la place Léon Blum ont été également abattus à l’automne 2016, en raison de leur mauvaise santé. Un courrier d’information aux riverains de la place a été boitée. A cette occasion j’ai organisé une marche exploratoire qui a eu lieu le 16 décembre 2016.

Rue du chemin vert

L’opération remettre du vert dans la rue du chemin vert a été voté au budget participatif 2016. Le projet porté par collectif consistait en la plantation d’un arbre toutes les 3 places de stationnement Cette proposition est encore à l’étude par les services

La rue aux enfants

Dans le cadre du projet de rue aux enfants, la rue du Général Renault pourra être végétalisée sur les côtés, entre les arbres en laissant l’espace central disponible à des activités pour les enfants : trottinette/roller/skate, ballon. Les études pour la végétalisation de la rue sont en cours par la DEVE.

La trame verte

Plusieurs conseils de quartier du 11 e arrondissement ont pour projet commun de mettre en œuvre une trame verte dans l’arrondissement, reliant plusieurs jardins. Les permis de végétaliser sont un dispositif central pour impulser ce projet

Je souhaite vivement qu’avec la création du jardin Truillot, la végétalisation de la rue Lacharrière, le projet rue aux enfants mais aussi celui de la rue Duranti grâce aux 48 heures de l’agriculture urbaine contribuent à la création d’une trame verte.

Objectif 2018 / 2019/2020

-Les végétalisations des places de la Nation et celle de la Bastille sont à l’ordre du jour et je souhaite que lors des prochaines réunions nous nous attardions sur la place des végétaux qui y seront plantés

-La création d’une rue végétale dans l’arrondissement (comme c’est déjà le cas dans certains arrondissement)

-Charte du jardinier amateur Eco responsable : 0 pesticides

-Plan pluie (récupération d’eau )qui sera à l’ordre du jour du conseil de Paris prochainement

-Dé-bitumage pour retrouver la terre pleine A l’heure des inondations, ce type d’intervention est de plus en plus urgent

Les évènements

Outre la fête des jardins et la fête de la nature organisées annuellement par la ville de Paris j’ai impulsé deux nouveaux temps forts :

République verte pendant la fête de la Nature

Les élues aux espaces verts des 3 e , 10 e , 11 e et 2 e organisent depuis 2 ans un évènement sur la place de la République à l’occasion de la fête de la nature. Tout au long de la journée des ateliers et animations sont organisés avec les associations qui agissent localement. Trois stands étaient consacrés à des acteurs du 11e  :

– Le jardin partagé du Centre de la Terre (square Jules Verne)

– Le boulevard des Coccinelles (en lien avec le collectif Beslay et le jardin partagé Truillot)

– Pépins Production (lauréat Parisculteurs rue Chanzy).

Une rencontre est programmée avec le cabinet de Pénélope Komités pour programmer la
prochaine République verte

Les journées Enjardinez-vous

Depuis trois ans j’organise les journées Enjardinez-vous au début du printemps dans l’arrondissement sur plusieurs jours. L’objectif est de développer plus de nature en ville et donner envie de semer, jardiner, végétaliser avec l’ensemble des partenaires, y compris avec les écoles, les commerçants, les jardiniers citoyens des permis de végétaliser. En 2015 le temps fort des journées ont eu lieu devant la Mairie, en 2016 c’est sur l’espace du futur jardin Truillot que nous avons développé les initiatives, en 2017, le square Jean Allemane et la MJC Mercoeur nous ont accueilli. Cette année, nous serons dans le quartier politique de la ville. Deux réunions préparatoires ont eu lieu le 7 décembre et le 23 janvier derniers au Picoulet.

Les journées auront lieu du 21 au 25 mars et s’associeront à la semaine nationale Contre les pesticides ainsi qu’à la semaine Tous au compost.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *